Articles

Article mis à jour le 28 avril 2019

La réflexion sur l’amélioration de la qualité d’accueil des jeunes enfants avance depuis 3 ans par étapes qui précisent de plus en plus les préconisations auprès des professionnels :

  1. Le rapport Giampino, en 2016 – Consulter
  2. La charte et le texte cadre, en 2017 – Présentés dans ce présent article
  3. Le pilotage, en 2019

Le pilotage de la qualité affective, éducative et sociale de l’accueil du jeune enfant propose des repères pratico-pratiques pour mettre en oeuvre les 10 orientations de la charte de l’accueil du jeune enfant. Sa vocation est de devenir un référentiel de la qualité des modes d’accueil au travers de 24 repères que le HCFEA (Haut Conseil de la Famille de l’Enfance et de L’Âge) souhaite voir être traduits dans la réglementation et dans la formation continue des professionnels.

La synthèse de ce nouveau rapport est disponible ici.

charte

Présenté lors de la 1ère journée nationale des professionnels de la Petite Enfance,

le texte cadre est sorti officiellement le 23 mars 2017.

Le point de départ

Né des préconisations de Sylviane Giampino émises dans son rapport, ce texte se veut être le nouveau cadre de références de l’accueil du jeune enfant en France et des pratiques vertueuses et communes à tous les accueillants.

La charte nationale

L’accueil de qualité en France doit répondre dans tous les lieux de garde aux 10 grands principes suivants :

  1. Pour grandir sereinement, j’ai besoin que l’on m’accueille quelle que soit ma situation ou celle de ma famille
  2. J’avance à mon propre rythme et je développe toutes mes facultés en même temps : pour moi, tout est langage, corps, jeu, expérience. J’ai besoin que l’on me parle, de temps et d’espace pour jouer librement et pour exercer mes multiples capacités
  3. Je suis sensible à mon entourage proche et au monde qui s’offre à moi. Je me sens bien accueilli.e quand ma famille est bien accueillie, car mes parents constituent mon point d’origine et mon port d’attache
  4. Pour me sentir bien et avoir confiance en moi, j’ai besoin de professionnel.le.s qui encouragent avec bienveillance mon désir d’apprendre, de me socialiser et de découvrir
  5. Je développe ma créativité et j’éveille mes sens grâce aux expériences artistiques et culturelles. Je m’ouvre au monde par la richesse des échanges interculturels (Lire l’article Protocole d’accord avec le ministère de la culture)
  6. Le contact réel avec la nature est essentiel à mon développement
  7. Fille ou garçon, j’ai besoin que l’on me valorise pour mes qualités personnelles, en dehors de tout stéréotype. Il en va de même pour les professionnel.le.s qui m’accompagnent. C’est aussi grâce à ces femmes et à ces hommes que je construis mon identité
  8. J’ai besoin d’évoluer dans un environnement beau, sain et propice à mon éveil
  9. Pour que je sois bien traité.e, il est nécessaire que les adultes qui m’entourent soient bien traités. Travailler auprès des tout-petits nécessite des temps pour réfléchir, se documenter et échanger entre collègues comme avec d’autres intervenants
  10. J’ai besoin que les personnes qui prennent soin de moi soient bien formées et s’intéressent aux spécificités de mon très jeune âge et de ma situation d’enfant qui leur est confié par mon ou mes parents.

Chaque élément est détaillé dans :

Cette charte a vocation à être affichée dans tous les lieux d’accueil collectif et individuel, afin que les parents des jeunes enfants puissent en prendre connaissance : établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE), relais d’assistants maternels (Ram) et maisons d’assistants maternels (Mam).

Les CAF prendront le relais du ministère en envoyant en format papier la charte nationale à toutes les structures conventionnées.

Si vous ne l’avez pas reçue, téléchargez-là !

Partagez !