Articles

D'où vient-il ?

Dans le contexte de forte mortalité infantile du 19ème siècle, le décret du 2 mai 1887 instaurait les soins médicaux dans les collectivités :

« La crèche a pour objet de garder et de soigner des enfants en bas âge pendant les heures de travail de leur mère. Les enfants y reçoivent, jusqu’à ce qu’ils puissent entrer à l’école maternelle ou jusqu’à ce qu’ils aient accompli leur troisième année, les soins hygiéniques et moraux » .

Image1

En 1974, les PMI deviennent les tutelles des crèches par leur pouvoir d’autorisation d’ouverture et de surveillance des établissements. Elles sont en charge des visites médicales d’admission et contrôlent régulièrement l’état de santé des enfants. Toutefois, les EAJE se devaient en parallèle d’avoir des interventions de pédiatres dans la structure.

La situation en France, à la fin du 21ème siècle, souffrait déjà d’un manque de médecins qui n’a fait que croitre. En ce début de 21ème siècle, les EAJE ont alors été soumis à des décrets successifs qui d’une part, allègent les missions des PMI, et d’autre part, tentent de répondre aux difficultés croissantes de maintenir ces missions au sein des crèches.

Au passage, vous noterez que sa dénomination a évolué au gré de la décharge progressive de ce corps de métier.

  • Décret 2000 : le médecin référent assure les missions de celui de PMI (visites d’admission, contrôle de santé, actions de prévention, d’inclusion…)
  • Décret 2007 : le médecin de l’établissement/du service assure les visites d’admission des enfants – de 4 mois et/ou atteints de handicap ou maladie chronique. Il n’a plus le droit d’examiner les enfants sans le consentement des parents.
  • Décret 2010 : seuls les EAJE de plus de 10 places sont tenus d’avoir un médecin de crèche
  • Décret 2021 : le médecin de crèche n’existe plus, il s’agit maintenant du référent santé et accueil inclusif

Qu'est-ce que ça change ?

Avant

Médecin de crèche

Médecin

À partir de 10 places

Concours régulier

Après

RSAI

Médecin / Puéricultrice / Infirmière

Pour tous

Quotité selon la catégorie de l’EAJE

En termes de missions : rien !

Depuis 2000, les missions de prévention, d’accompagnement de l’accueil inclusif étaient déjà dans le programme des médecins de crèche… La seule différence est que les visites médicales ne seront réalisables par le RSAI, seulement s’il est médecin.

En termes d’organisation : là il y a du travail…

De nombreuses structures n’avaient pas de référent médical et sont donc depuis la publication de la réforme, parties à la chasse au RSAI !

Celui-là même qui a du pain sur la planche. Une multitude de protocoles sont soit à mettre en place, soit à valider / mettre à jour puisque le référent santé en devient entièrement responsable.

Pour vous aider à y voir plus clair, à déjouer les pièges de l’interprétation du décret,

je vous propose donc un webinaire consacré au Référent Santé et Accueil Inclusif.

Capture d%u2019écran 2022-05-03 à 21.17.25
Partagez !