Articles

Régulièrement, je mettrai en ligne les conférences et interventions qui sont filmées pour en permettre l’accès à tous.

Les premières diffusées sont celles réalisées sur le Train Petite Enfance Parentalité. D’autres suivront prochainement. Pour en être informés dès la mise en ligne de nouvelles vidéos, inscrivez vous  à ma newsletter.

Les ancres sensorielles comme clés pédagogiques 

Nos cinq sens sont nos portes d’entrée au monde extérieur. A travers la vue, l’ouie, le toûcher, le gout et l’odorat, nous entrons en contact avec notre environnement.

Le très jeune enfant est dans cette découverte de tous ces stimulis qu’il appréhendera au fil de sa maturation cérébrale. Ces stimulis provoquent des sensations, des émotions, qu’il n’est pas encore en mesure de comprendre et qu’il peut vivre avec une grande intensité.

L’adulte qui l’accompagne met à sa disposition son appareil psychique afin d’accompagner l’enfant dans ce qu’il vit : y mettre des mots, du sens, des liens de cause à effet. Encore faut-il que l’adulte soit en mesure de décoder et de concevoir les sens et les émotions comme un moyen de connaissance de soi. Il peut également s’en servir comme outil pédagogique.

Les émotions ne sont liées qu’à des stimulis sensoriels qui créent un signal en nous et qui provoquent une réaction, un comportement qui n’a pas le temps de passer par la réflexion.  Lorsqu’une situation a provoqué une forte charge émotionnelle, elle s’ancre dans notre mémoire. Cette ancre mise en place inconsciemment, se réactivera dès que la même situation se présentera. Ce qui est à comprendre dans « la même situation » est la présentation de la même perception sensorielle : la vue d’une araignée, l’odeur d’un aliment, l’écoute d’une musique, le ton d’une voix, le toûcher d’une matière, etc…qui vont rappeler immédiatement et faire ressentir à nouveau un bon ou un mauvais souvenir émotionnel.

Partant de cet éclairage sur le rôle des sens dans la compréhension des réactions, le parent ou le professionnel sera en mesure de décrypter les situations avec plus d’empathie. Il pourra également s’en servir pour sortir l’enfant d’une situation chargée d’une ancre désagréable ou l’amener vers une ancre agréable, qu’il aura repérée ou qu’il aura crée…

La communication efficace entre parents et professionnels

Autour du jeune enfant, parents et professionnels portent des univers éducatifs qui peuvent être divergents. Dans une réalité de co-éducation, il est indispensable pour le jeune enfant de sentir les adultes qui prennent soin de lui au quotidien, dans une écoute et un respect mutuel assurant sa sécurité affective.

Étant tous différents, de par notre position (parent ou professionnel), de par notre culture, notre identité, notre vécu, notre formation, etc…, il est évident que les choix pédagogiques seront différents. Ces choix se basent sur nos valeurs, nos convictions. Fondement de notre identité, nous classons les valeurs, de façon très personnelle, sur une « échelle de valeurs ». Celles situées en haut de l’échelle sont celles auxquelles nous tenons le plus et sont souvent des sujets de discordes et de jugement. En crèche, l’intérêt pour les transmissions, les demandes des parents à l’encontre du projet pédagogique, la « bonne » distance professionnelle sont des sujets récurrents.

Les neuro-sciences, et en particulier la Programmation Neuro Linguistique, apportent un éclairage sur l’évidence de notre fonctionnement individuel : nous pensons, ressentons, comprenons, réagissons, chacun à notre façon, dans notre « carte du monde ». En allant à la découverte de celle-ci, nous ouvrons alors la porte de la compréhension profonde de l’Autre, facilitant la communication.

 

Accédez aux vidéo de questions – réponses avec le public

youtube Stéphanie Disant
Partagez !